Pompier de profession depuis 6 ans, Je reviens d'un voyage au Chili où j'ai exercé comme "Bombero de Santiago," durant une année.

Voici mes RETEX ou retours d'expériences...

vendredi 20 novembre 2009

Fuite de gaz moyenne pression (Obturation par la 4ème)


Le H4 est sonné pour une fuite de gaz sur une matrice de canalisation de gaz moyenne pression au pied du mur d'un pavillon situé dans un beau quartier de « Las Condes ». A notre arrivée, comme prévu, une forte odeur de gaz perceptible à cent mètres de la fuite.

L'obturation a été faite par nos soins au moyen d'un bracelet ("abrasadera") et d'une couche de caoutchouc ("Goma"). Environ vingt minutes nous ont été nécessaires pour obturer complètement la fuite.

Au final l'équipe spécialisée du réseau de gaz a sécurisé l'intervention au moyen d'une clé spécial.

Intéressant d'approcher un sinistre comme celui-ci, sachant que l'un d'entre nous (Jean-Pierre Chereau, le responsable d'intervention) à du se retirer et enlever ses gants de cuire bouillant causé par mécanisme de la fuite. De mon côté, mes précieux gants d'attaque m'ont préservés de cette douleur. :)

Les moyens déployés : un engin-pompe, s'occupant du moyen hydraulique en protection, un engin spécialisé (le notre). Un périmètre de sécurité de cent mètres à été effectué.

La fuite à été (comme dans la majorité de cas) causée par des travaux.

Jean-Pierre à dû se retirer pour enlever ces gants.

Notre obturateur.
L'obturateur de Cow-Boy de l'équipe de gaz.
L'ensemble...

Aucun commentaire:

Membres