Pompier de profession depuis 6 ans, Je reviens d'un voyage au Chili où j'ai exercé comme "Bombero de Santiago," durant une année.

Voici mes RETEX ou retours d'expériences...

mardi 15 décembre 2009

Période creuse ?


Depuis le dernier article il n'y a eu que peu d'incendies intéressants sur le secteur. Feu de broussailles, feu de hautes herbes en montagne, feu de poubelles... En clair, une période ennuyeuse !

Vu que l'on se tripote un peu la nouille ces temps-ci (comme on dit en Français pas soutenu), on MANOEUVRE !

_______________________________________________________
Hop un petit mix d'équipements français (cuire petites bandes), américain (A.R.I) et chilien (commande en sac rouge et petit sac d'attaque directement conçu par la NAZA chilienne). Au final peu importe le matériel tant que l'on a le principal, on travail quand même...
_______________________________________________________

Ici une manœuvre par l'extérieur à la Chilienne : Je monte directement avec le matériel, je trouve une ouverture vers l'engin, je descends le matériel écarté de la façade par la commande en sac (el viento).

_______________________________________________________

 Cette manœuvre se différencie de la "lance par l'extérieur française Brigade" de par le fait que le matériel et monté directement, ce qui nous donne un gain de temps non négligeable.

_______________________________________________________
Et voici ZE système chilien : l'enchainement de 2 divisions. Pourquoi ? Si j'ai besoin de déplacer un des deux éléments pour une raison quelconque (la ligne d'attaque ou la ligne d'alimentation), je ferme les deux divisions (Trifurca 70x70x2x50 à gauche et Jemelo 50x2x50 à droite) et je déplace le matos. Cela nous permet aussi de purger l'établissement.


 
 _______________________________________________________

Aucun commentaire:

Membres